Cette année, l’Harmonie Shostakovich fêtait les 20 ans de sa création. Pour marquer cette étape, elle a fait appel au chef jurassien bien connu Hervé Grélat, directeur de l’une des meilleures formations de Suisse : le Blasorchester Luzern. Encore n’est-ce pas tout, puisque c’est Hervé Grélat qui avait fondé l’Harmonie Shostakovich à ses débuts, en 1999, aidé par un autre chef jurassien : Philippe Monnerat. 

L'originalité du programme de cette année se situait au niveau des chefs: ce n'est pas un mais deux chefs qui se disputaient la vedette de ce concert qui s'annonçait pimenté. D'un côté, l'un des chefs les plus en vue du moment: le fribourgeois Benedikt Hayoz, et, de l'autre côté, le jeune cuisinier jurassien Jérôme Courbat, déjà reconnu dans le monde très exigeant de la gastronomie, et notoirement champion du monde d'accordéon. Ce dernier rejoignait sur scène l'ensemble pour effectuer, en direct et pendant la prestation, un plat qu'il vous était possible de déguster en fin de concert. 

Le programme musical a donc été choisi par le directeur musical Benedikt Hayoz afin que, d'une certaine façon, celui-ci puisse servir d'écrin et d'inspiration à l'élaboration du repas. Vous pourrez notamment écouter des chefs-d'œuvre de Léonard Bernstein, George Gershwin, Percy Grainger et Adam Gorb. Les détails de la préparation du repas ont été projetés en direct sur écrans géants. 

Bref, c'est à un véritable festin que vous conviait l'Harmonie Shostakovitch cette année, où les sens étaient en fête. Tant il est vrai que les arts et l'artisanat se rejoignent sur deux points essentiels: la créativité et le perfectionnisme.

 

Programme:

 

Jubilee Overture

Philip Sparke

 

Linolnshire Posy

Percy A. Grainger

1.     Lisbon

2.     Horkstow

3.     Rufford Park Poacher

4.     The Brisk Young Sailer

5.     Lord Melbourne

6.     The Lost Lady Found

 

Tahiti Trot – Tea for Two

Dmitri Shostakovich

~~~

Awayday

Adam Gorb

 

Colonial Song

Percy A. Grainger

 

Cuban Overture

George Gershwin

 

Sasparilla

John Mackey

Soliste : Jérôme Courbat, Accordéon

 

Sasparilla

Leonard Bernstein

 

Galop

Dmitri Shostakovich

2018: Benedikt Hayoz

 

Benedikt Hayoz est un compositeur et chef d’orchestre d’origine suisse. Il est actuellement le directeur musical du Blasorchester de Tafers, du Corps de musique de Bulle et, tout récemment, du prestigieux ensemble la "Landwehr" de Fribourg, qui compte parmi les meilleures harmonies de Suisse.  

Il a étudié la composition à la Royal Academy of Music de Londres et à la Hochschule der Künste à Zurich avec Isabel Mundry. Auparavant, il a terminé des études de direction (Jean-Claude Kolly) et de cor (Matteo Ravarelli) au Conservatoire de Fribourg. Il a composé des pièces pour les ensembles TaG de Winterthur, Chroma de Londres, De Profundis, Contrechamps à Genève et collabore avec des musiciens comme Christopher Redgate (hautbois), Eveline Noth (flûte à bec), Sarah Chardonnens Lehmann (clarinette), Nancy Benda (violon), Étienne Murith (piano). Benedikt Hayoz a écrit la musique pour le théâtre Die Mannigfalte – ein algebraisches Varieté (2011) de Ursina Greul (metteure en scène) et Simone Keller (piano) à Berne, Bâle et Lucerne, ainsi que pour la pièce Gilgamesch (2010), représentée au Theater der Künste à Zurich et mise en scène par Joachim Schlömer. 

Récemment, sa pièce pour orchestre Gespräche a été sélectionnée pour l’atelier de composition 2011 à Sarrebruck et créée en mai 2011 par l’Orchestre Philharmonique de la Radio de Sarrebruck sous la direction de Johannes Kalitze. Il est lauréat du Alan Bush Composition Prize (Londres) et a obtenu la bourse de la Fondation Landis & Gir en 2010-2011.

 

 

2018: Jérôme Courbat

 

Jérôme Courbat, jeune cuisinier de la région - il vient de Buix - a fait ses classes à Porrentruy avant de se lancer dans le métier exigeant de cuisinier. Un 1er prix au concours cantonal des métier de bouche (2015) et un 2ème rang au concours du Sablier d'Argent en 2016 viennent confirmer sa vocation et couronner sa formation. Ayant achevé son apprentissage en 2016, il continue son parcours au restaurant Au Bocca de Saint-Blaise, dans lequel il occupe successivement, alors qu'il n'a pas même 20 ans, les postes de chef des parties entremétier et chef des parties froides.

Contacté par l'Harmonie Shostakovich en juin dernier, il accepte de relever le défi de cuisiner, accompagné par un programme musical choisi et préparé par le directeur musical Benedikt Hayoz, un met que l'on ne peut que se réjouir de découvrir: de sa préparation sur scène à sa dégustation après le concert. Et nul doute que la musique l'inspirera puisque Jérôme, outre ses talents de cuisinier, n'est autre que… champion du monde d'accordéon 2017! C'est ainsi qu'il laissera brièvement ses fourneaux et sa toque de cuisinier pour prendre part au concert lors d'une pièce originale pour orchestre d'harmonie et accordéon.

Merci à lui pour sa disponibilité et son enthousiasme à soulever de nouveau défi, pour le plus grand bonheur des participants et spectateurs. Nous lui souhaitons d'ores et déjà tout le meilleure pour une carrière qui s'annonce prometteuse.